Morlock et le morlockisme

Le morlockisme a été fondé sur l’île de Tarlinne vers 2230 (calendrier impérial) par des hommes que Morlock avait instruits en secret. Il est resté longtemps un culte discret, qui ne recrutait que des personnages influents parmi la noblesse et l’administration de l’empire tarlien. Les fidèles prenaient soin de se favoriser les uns les autres et acquirent très vite un grand pouvoir dans l’empire. Enfin, en 2556, un morlockiste fut couronné empereur après que le dernier empereur de la dynastie régnante soit mort sans héritier. Les morlockistes se révélèrent alors au grand jour et le culte du serpent noir progressa très vite. Les fidèles de l’ancienne religion étaient persécutés. Mais en 2697 (calendrier impérial) l’île de Tarlinne fut frappée par un cataclysme et s’enfonça dans les flots. A la suite de cette manifestation de la colère divine, les morlockistes furent pourchassés dans toutes les îles restantes et durent se cacher à nouveau. Les serviteurs du serpent noir entreprirent alors de corrompre l’empire Krakenfels qui avait été formé peu avant. Utilisant les mêmes méthodes, ils commencèrent à corrompre d’importants personnages au sein de l’empire et tissèrent patiemment leurs toiles d’intrigues. Avec la création du mentisme, les serviteurs de Morlock se trouvèrent face à une forte résistance car le  nouveau culte était très populaire. Néanmoins en 3144, suite à l’assassinat du dernier empereur marchand Sirian IV, un morlockiste parvint à usurper le trône de l’empire. Il s’en suivit une période de guerre civile car de nombreux exarchats restaient fidèles à la vraie foi. La guerre civile dura jusqu’en 3491 avec la restauration du pouvoir légitime et la défaite des morlockistes et des hommes-lézards.

Ces derniers comprirent que pour asservir les hommes ils devraient être plus prudents et agir plus largement. Ils reconstruisirent lentement leur pouvoir, envoyant des émissaires parmi les hommes pour les influencer. Ils construisirent aussi nombre de places fortifiées dans des lieux reculés. Vers 5540, pendant l’âge des grands boulversements, ils profitèrent du désordre qui régnait alors pour recommencer à intervenir plus ouvertement. En 5679, une guerre ouverte éclata entre les hommes et les morlockistes, ces derniers grâce aux nombreux espions et traîtres qu’ils avaient placés chez les hommes, remportèrent de nombreuses batailles et asservir bientôt une très grande partie des royaumes orientaux de la Tête de Troll. En 5838, Armios rassembla de nombreux fidèles du pantocratisme en une sainte croisade contre les morlockistes. Ces derniers, incapables d’infiltrer les rangs des croisés en raison de leur protections divines, perdirenat rapidement pied et en 5971 la croisade se conclut par une défaite totale des serviteurs du Serpent noir. Depuis les morlockistes continuent leurs intrigues en attendant le jour où ils pourront à nouveau se lever pour asservir le monde et faire venir leur maître.

La Création

Au commencement était le néant, les démiurges dormaient dans l’éternité froide. Vint alors Morlock l’industrieux, sorti du noir abîme et il se mit au travail. Tout d’abord il créa le verbe car du verbe vient toute puissance et rien ne peut être accompli sans lui. Il forma ensuite la terre et le ciel en organisant le néant. Deux démiurges s’éveillèrent alors: Noril et Atuen. Morlock les instruisit et ils se mirent à l’ouvrage avec lui. Puis l’industrieux créa les mers en éveillant Idrus et la lumière en éveillant Lugash.

Avec le concours des démiurges, Morlock couvrit la terre de plantes, l’eau coula à la surface et la terre devint un jardin. Enfin, Morlock et les démiurges créèrent les animaux de toutes les espèces et elles peuplèrent les vallées, les montagnes et les océans. Parmi les démiurges, l’envie s’accru de posséder cette création et, à l’exception de Noril, ils commencèrent à murmurer contre Morlock.

Ce dernier, ignorant ce qui se tramait mit en oeuvre son dernier projet : la création de l’Homme. Mais les démiurges, en secrets, instruisaient ces derniers contre leur créateur et se tournèrent vers les démiurges arrogants.

Le Soleil et la Révolte

Lors de la création des hommes, la lumière leur était dispersée pâr la lune, dont la brillance était alors plus grande et par les étoiles, nées des étincelles qui avaient jailli lorsque la lune avait été forgée. Les démiurges créèrent alors le soleil et le cachèrent dans les mondes inférieurs. Puis Atuen prit une poignée de cendres et les lança sur la face de la lune qui fut voilée. Les hommes désespéraient mais les démiurges firent aussitôt sortir le soleil des mondes souterrains et les hommes reconnaissants se tournèrent vers eux et les adorèrent. Morlock furieux voulu les punir mais les démiurges, forts de leur nombre et de leurs complots demandèrent aux hommes de choisir. C’est ainsi que Morlock fut banni par ruse, seul Noril était demeuré fidèle. Il se réfugia dans les mondes inférieurs, encore emplis du feu du soleil pour échapper aux démiurges.

Les Elus

Morlock, banni du monde, conçu une grande colère envers les démiurges et les hommes qui l’avaient trahi. Cependant, réalisant que les seconds n’avaient été en fait que les instruments des premiers, il résolu d’envoyer sur le monde des êtres qui pourraient les instruire, les conduire sur le chemin du devoir et le rappeler sur le monde. Il fit appel à son plus fidèle serviteur parmi les hommes, Ariakas et lui donna le pouvoir de convoquer les élus, qui portaient la marque du serpent. C’est ainsi qu’il est aussi connu comme le Seigneur des serpents. Morlock leur avait donné le pouvoir de se faire passer pour des hommes de façon qu’ils puissent échapper à la surveillance des démiurges qui cherchaient sans cesse à éliminer les serviteurs du serpent noir pour s’assurer qu’il ne pourrait jamais revenir réclamer ce qui était à lui.

Bientôt, nombre d’hommes se convertirent à la voie de Morlock ; pour éviter d’être reconnus, ils se tournèrent vers la nuit pendant laquelle le soleil, création des démiurges, ne pouvait les espionner et ils priaient pour que la lune retrouve sa brillance originelle.

LeDéluge

Ariakas et les élus transmettaient leur savoir aux fidèles dont le pouvoir s’accrut au point que bientôt ils purent envisager de rappeler Morlock de son exil afin qu’il règne à nouveau sur le monde. Cependant les démiurges, prévenus avant le retour de Morlock, levèrent les ondes contre les fidèles dont beaucoup périrent.

Mais, bien que leur nombre fut diminué, ni les élus, ni les fidèles ne désespérèrent et ils se remirent à l’ouvrage dans l’attente du temps où ils seraient assez nombreux pour faire revenir Morlock des limbes.

 

Livre saint_mini